Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2011

Mani tire à vue !

mani.jpgAvec Bang Bang un premier single sur lequel on accroche bien ! D'ailleurs pas le choix : impossible de se le retirer de la tête ! Vous l'aurez voulu, voolà le clip

 

Mani est en concert à la Flèche d'or le 17 nov

09/09/2011

Manu Larrouy invite ses fans en concert gratuit au China le 13/09

manul.jpg

 

 

Manu Larrouy, ancien Mec à la Coule, est de retour avec un nouvel album qui en surprendra plus d’un. Découvrez le clip d’Ecris-moi, et venez découvrir le virage électro-pop de Manu Larrouy sur scène le mardi 13 septembre à 20 h 30 au China (50 rue de Charenton 75012 Paris)

06/09/2011

Anoushka Shankar, une album Traveller époustouflant

anoushka, shankar, world, inde, sitar, flamenco, traveller, voyage

Accompagnée des meilleurs musiciens indiens et flamenco, Anoushka Shankar publie un nouveau sommet musical avec Traveller (sortie le 17 octobre chez Deutsche Grammphon)

La musique indienne et le flamenco ont des liens musicaux bien sûr mais historique aussi

Pourtant, on sait peu de choses de la vraie histoire de ce lien. De manière générale, on suppose que le flamenco prend ses racines dans l'exode des “Intouchables” qui quittent le Pendjab vers 800-900 après J-C. Ce peuple devient les tsiganes/Roms des traditions populaires, et qui traversent l'Asie et le Moyen Orient pour enfin s'installer en Europe. Aujourd'hui encore, on constate que des tsiganes du Rajasthan se servent de castagnettes anciennes pour embellir leurs chansons traitant de l'existence nomade et de la piété spirituelle. Car c'est dans ces chansons que l'on identifie clairement les origines du flamenco. Indéniablement, l'une des définitions de la musique flamenco est le chant, cante. En fait, à l'origine, le flamenco se compose uniquement de cante, avec des accompagnateurs-"percussionnistes" qui battent des mains – palmas sordas – ou qui frappent un objet avec leurs doigts. Quant à la guitare, variante de l’ūd arabe, elle s'incorpore petit à petit au flamenco pendant le 19ème siècle.